L’harpagophytum, la “griffe du diable”

Depuis toujours, les peuples de  l’Afrique  utilisent l’harpagophytum pour soulager une foule de maux, dont les douleurs liées aux rhumatismes ainsi que les troubles digestifs. En 1950 un chercheur allemand s’intéressa à la griffe du diable et la ramena en  Occident, où elle fut principalement utilisée pour soigner les douleurs articulaires liées à l’arthrose.

La plante étant munie de “griffes” semblant spécialement conçues pour s’agripper à tout ce qui la frôle le mot Harpagophytum signifie « harpon végétal ». Le nom griffe du diable provient du fait que celle-ci s’accrochait aux sabots et pelage du bétail et participait ainsi à la propagation des épidémies.

Mais l’harpagophytum n’a pas que des mauvais cotés, celle-ci se trouvant en effet très efficace pour soulager les articulations ! Alors n’hésitez pas et faites confiance à l’harpagophytum !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com